avril 16, 2024

Récépissé No 0054/HAAC/07-2022/pl/P

UFC/Message de vœux de nouvel an : « Le Togo doit continuer à montrer sa maturité politique et son engagement pour … »

4 min read

Les accidents sur nos routes à l’instar de celui de Assahoun qui s’est produit à la fin d’année 2023, l’incendie du marché d’Agoè Assiyéyé, les élections législatives et régionales, ce sont là entre autres sujets évoqués par le parti UFC (Union des forces de changement) lors de son message de vœux en ce début d’année 2024 au peuple togolais.
Voici l’intégralité du message.

Le bureau exécutif de l’UFC

MESSAGE DE VOEUX DE NOUVEL AN DE L’UNION DES FORCES DE
CHANGEMENT

Togolaises, Togolais
Mes chers compatriotes,
L’année 2023 s’achève et comme de coutume, permettez-moi de vous adresser ce
message de vœux pour la nouvelle année, au nom du Bureau Directeur de l’UFC.
L’année 2023 a donné l’occasion à notre pays de relever, ensemble, une partie des
nombreux défis auxquels nous faisons face notamment sur les plans politique, économique,
social et sécuritaire pour ne citer que ceux là.
Malheureusement certains évènements ont marqué et continue de marquer notre pays
notamment les attaques terroristes au Nord du pays, les accidents meurtriers sur nos routes
et plus récemment, l’incendie du marché d’Agoè- Nyivé Assiyéyé.
Il faut saluer la bravoure et la détermination de nos forces de défense et de sécurité
dans cette lutte contre le terrorisme, l’extrémisme violent et surtout dans le maintien de la
paix et de la sécurité sur l’ensemble du territoire national.
C’est le lieu de lancer un appel à tous nos concitoyens, où qu’ils soient afin qu’ils apportent
leur contribution à cette lutte commune que nous menons contre le terrorisme.
Nous nous inclinons devant la mémoire de tous ceux qui ont perdu la vie à l’intérieur
et à l’extérieur du pays au cours de l’année écoulée dont le grave accident de circulation
survenu le vendredi 29 décembre 2023 aux alentours de 04 h à Kpetsoumé sur la route N° 5
entre les localités d’Assahoun et de Kévé dans la préfecture de l’Avé.
Nous présentons nos condoléances les plus attristées aux familles des victimes et souhaitons
un prompt rétablissement aux blessés.
Nous souhaitons un appui conséquent de l’État, une solidarité accrue et active de tous les
concitoyens en faveur des victimes et un prompt rétablissement aux blessés.
L’Union des Forces de Changement (UFC) réitère sa compassion et son soutien
moral aux commerçantes et aux commerçants ainsi qu’à toutes les personnes touchées par
l’incendie survenu au marché d’Agoè –Nyivé Assiyéyé dans la nuit du 21 décembre 2023.

Notre formation politique a suggéré au gouvernement la mise en place d’une cellule
de crise chargée d’évaluer les conséquences financières et humaines de ce drame et proposer
des mesures efficaces pour que de tels événements ne se reproduisent plus.
Additionnellement, nous souhaitons l’aboutissement rapide des enquêtes diligentées,
proposons un rapprochement des services de premiers secours des lieux publics notamment
les marchés, de meilleurs équipements et un service de sapeur-pompier encore plus proche
des populations.
Notre pays, au cours des prochains mois, organisera pour la première fois de son
histoire, des élections couplées (législatives et régionales). Nous sommes persuadés qu’avec
la contribution de tous, ces élections se dérouleront dans un climat apaisé confirmant à
nouveau que le Togo a résolument tourné la page des scrutins émaillés de violences.
Nous devons tous travailler ensemble pour que ces élections à venir soient
transparentes, démocratiques, crédibles, et que les résultats soient acceptables et acceptés
par tous.
Le Togo doit continuer à montrer sa maturité politique et son engagement pour
l’enracinement de la démocratie et de l’Etat de droit. Nous exhortons le gouvernement à
tout mettre en œuvre pour le renouvellement des institutions de la République dans les
délais légaux, et dans la mesure du possible, la mise en place de celles qui sont prévues par
la loi.
La chefferie traditionnelle, garante de nos us et coutumes mérite d’être valorisée
davantage, dotée de moyens conséquents et son champ d’action accru en raison du rôle
important qu’elle joue dans la stabilité et la préservation de notre identité.
Les chefs traditionnels constituent, suivants nos coutumes, un couroi de transmission
et un pont entre les concitoyens et l’administration.
Il devient urgent et important de mettre en œuvre et ce, intégralement, les dispositions de la
loi 2007-002 du 08 Janvier 2007 relative à la chefferie traditionnelle et au statut des chefs
traditionnels au Togo pour éviter les conflits notamment de succession au trône dans nos
communautés.
Nous saluons la diplomatie dynamique et agissante du Togo qui permet la résolution
des conflits entre Etats et la préservation de la paix notamment dans la sous-région.

L’entreprenariat des jeunes et des femmes doit être au cœur de la stratégie de notre
lutte commune contre la pauvreté.
L’État doit accompagner le système bancaire notamment les institutions de microfinance à
accorder davantage de facilités aux femmes et aux jeunes, particulièrement en milieu rural.
La modernisation du secteur agricole doit s’amplifier et s’accélérer.
Enfin l’État Togolais doit soutenir de façon plus conséquente les médias et les
artistes en raison de leur impact sur les populations.
Encore une fois, bonne et heureuse année 2024 à tous les Togolais d’ici et d’ailleurs
et que l’Éternel bénisse le Togo. Ablodé ! Ablodé ! Ablodé Gbadzaa !
Je vous remercie.

Fait à Lomé, le 1er janvier 2024

Pour le Bureau Directeur de l’UFC
Le 2 ème Vice-président
Honorable Sena ALIPUI

La rédaction.

Copyright © All rights reserved. | VITRINENEWS.INFO. Tous droits réservés