avril 16, 2024

Récépissé No 0054/HAAC/07-2022/pl/P

Togo/Tabligbo : Les fils et filles de Yoto s’engagent pour le développement de leur préfecture

4 min read

Quand le développement est porté par la communauté elle-même, l’impact devient plus visible et les uns et les autres en profitent. Dans la préfecture de Yoto, les natifs du milieu se mettent ensemble pour le développement souhaité pour leur localité. C’est dans ce sens qu’a été mise en place l’Association des fils et filles de Yoto (AFFY). Les membres de l’association ont tenu avec le bureau exécutif une réunion de réflexion le samedi 13 janvier 2024 à l’hôtel Tolérance à Tabligbo afin de poser les jalons du développement dans la localité.

Le présidium

A travers ce cadre mis en place, les différents acteurs de développement de la préfecture s’accordent à mettre en valeur les potentialités de la localité et aussi à réunir les fils et filles de la localité à apporter leur contribution pour le rayonnement de la préfecture.

Au cours de cette première réunion de ce samedi, des réflexions ont été menées sur de différents sujets. D’abord, c’est une occasion pour le bureau exécutif de présenter le bilan des activités effectuées et aussi les grands chantiers à aborder dans cette nouvelle année 2024. En effet, après l’installation du bureau directoire, l’association a procédé à des séances de sensibilisation et d’autres activités auprès des élèves de la localité pour ramener la sérénité dans les établissements scolaires notamment au lycée Tchékpo.

« Nous avons apporté notre grain de contribution dans le problème qui s’est posé au lycée de Tchékpo même si aujourd’hui le proviseur a décidé de ne plus nous voir dans l’établissement, nous avons apporté de la sérénité et nous continuerons par le faire. Nous avons beaucoup de choses à faire notamment sensibiliser les jeunes élèves sur les méfaits de la drogue… » a laissé entendre Ablam Amanou, président de l’AFFY.

Ablam Amanou, président de l’AFFY

L’objectif de la rencontre est de mieux planifier les activités et de chercher les approches de solutions à certains problèmes qui minent la préfecture de Yoto.

Au cours de cette année, la feuille de route de l’association comporte six (6) points à savoir connaitre les artisans et les regrouper dans un cadre afin de faire leur promotion, faire connaitre les délégués d’AFFY partout dans leur localité respective, œuvre pour l’autonomisation financière de l’association, prendre attache avec les autorités traditionnels pour mieux les associer à la question de développement que fait AFFY, régler le problème des propriétaires terriens lors des extraction des minerais de la localité et puis la digitalisation d’AFFY.

Sur ces points, les uns et les autres se sont prononcés pour apporter leur contribution pour le développement de la préfecture.

« Ce qui constitue le problème, c’est que pendant longtemps, on n’a pas été uni dans le yoto et cela a fait que nous faisons du surplace pendant des années mais avec cette réunion, nous avons décidé de continuer la sensibilisation à l’égard des autres fils et filles de la localité pour une union efficace pour le développement. Nous savons que là où il y a des têtes, il y a aussi des réflexions, nous allons continuer les discussions et surtout pour ce qui concerne les péages, nous allons également plaider auprès des autorités pour que le ticket payer à Davié peut également servir à Tabligbo et vice versa », a expliqué M. AMANOU.

A travers ce nouveau départ, AFFY entend aider les jeunes diplômés à trouver de l’emploi et aussi procéder à des formations en entrepreneuriat aux jeunes. L’association veut également accompagner les jeunes qui sont apprentissage à travers des sensibilisation sans oublier les séances de sensibilisation à la couche juvénile. Elle envisage organiser un concours d’excellence en littérature et sciences pour la promotion du travail bien fait dans la localité.

Selon l’un des présidents d’honneur de l’Association des fils et filles de Yoto, AFFY, Togbui Samuel Sablassou 3, Chef du village de Zafi Etchrami et SG des chefs traditionnels dans la préfecture de Yoto, l’appel doit être lancé aujourd’hui à tous les fils et filles de Yoto à se retrouver dans ce creuset AFFY.

Togbui Samuel Sablassou 3

« J’ai épousé très vite cette idée parce qu’on ne peut rien faire en étant désuni. Notre problème dans la préfecture de yoto, c’est l’individualisme et nous n’aimons pas travailler ensemble, si ce n’est pas moi, ce ne serait pas les autres mais on ne peut pas évoluer dans cette dynamique, il faut qu’on laisse nos égos de côté et qu’on puisse travailler mains dans les mains pour le développement de la préfecture de Yoto, je prie tous les cadres de la localité de venir faire « un » avec nous pour qu’ensemble on construise notre édifice commun ».

A la base, l’Association des fils et filles de Yoto est née en 2017 d’une simple idée de rassembler les fils et filles sur une plateforme WhatsApp afin de discuter du développement, après germination, l’idée a pris de l’ampleur et s’est transformée en association et en 2021, elle a été au ministère de l’administration territoriale et est sur la voie de recevoir son récépissé pour une base légale afin de mieux mener ses activités. L’association entend rassembler tous les fils et filles de Yoto sans distinction de sexe, de parti politiques, ni de rang social dans un creuset pour construire ensemble le développement de la localité de la préfecture de Yoto.

Pascal Lossou (90457857)

Copyright © All rights reserved. | VITRINENEWS.INFO. Tous droits réservés