avril 16, 2024

Récépissé No 0054/HAAC/07-2022/pl/P

Région des savanes/COSO : Nalongue 1, Tchimbiangbong et Yiégo soulagés avec des forages photovoltaïques

3 min read

De l’eau potable, plusieurs villages notamment dans les savanes , expriment un besoin accru de cette denrée vitale. Pour soulager les populations de cette région septentrionale du pays, l’Agence nationale d’appui au développement à la base (ANADEB) a procédé ce 27 décembre à la réception provisoire des forages photovoltaïques dans les villages de Nalongue 1, Tchimbiangbong (Cinkassé 2) et Yiégo (Cinkassé 1).

En effet, ces forages photovoltaïques sont le fruit d’une collaboration entre le gouvernement togolais et la Banque Mondiale, à travers le projet de Cohésion sociale des régions nord du golfe de Guinée (COSO).

La réception des ouvrages s’est déroulée en présence du maire de la commune Cinkassé 2, des services sectoriels composée de l’hydraulique, de la planification, de la chefferie traditionnelle, du CVD, ainsi que la population des communautés bénéficiaires.

La réalisation de ces forages photovoltaïques a été financée par le projet COSO à hauteur de 17.536.957 francs CFA pour le village Nalongue1, de 15.844.577 francs CFA pour le village de Tchimbiangbong et de 13.788.286 francs CFA pour la communauté de Yiégo.

Selon le maire de Cinkassé 2, M. DIBIRE Kandjime qui a partagé ces moments de joie avec les communautés bénéficiaires : « les forages photovoltaïques contribueront à améliorer considérablement la qualité de vie des habitants des villages bénéficiaires »
Le premier responsable du comité villageois de développement n’a pas manqué de souligner le calvaire que vivaient les populations avant la construction de ces ouvrages qui fournissent de l’eau de qualité aux communautés.
« Auparavant, la communauté devait parcourir de longues distances pour trouver de l’eau potable. Désormais, ce forage permettra de réduire les distances et les délais d’accès à l’eau, d’améliorer l’hygiène alimentaire et corporelle à travers l’accès à l’eau potable. Cet ouvrage que nous recevons aujourd’hui, contribuera en bref à améliorer l’hygiène publique à travers le bon usage des ouvrages d’assainissement comme les blocs de latrines dans nos ménages afin de garantir une bonne santé de notre population.», a indiqué le président CVD de Tchimbiangbong.

Selon les données mises à notre disposition, à ce jour, 95 communautés bénéficiaires du projet COSO dans la région des Savanes ont réceptionné 50 forages photovoltaïques, 17 bâtiments scolaires, 03 centres communautaires, 01 pharmacie, 03 magasins de stockage, 16 électrifications hors réseau (lampadaires) et 05 extensions électriques.

Pour rappel, le projet COSO a pour objectif d’améliorer la collaboration régionale et la résilience socio-économique et climatique des communautés frontalières dans les régions cibles du nord des pays du golfe de Guinée exposées aux conflits et aux risques climatiques par le biais d’un dialogue régional et d’investissements dans la zone frontalière. Financé par la Banque mondiale sur une période de 5 ans (2022-2027), il est piloté par l’ANADEB avec un financement de 60 millions USD dans 41 cantons frontaliers, dont 37 dans la région des Savanes, 2 dans la région de la Kara et 2 dans la région Centrale.

La rédaction

Copyright © All rights reserved. | VITRINENEWS.INFO. Tous droits réservés