avril 16, 2024

Récépissé No 0054/HAAC/07-2022/pl/P

Togo : Payadowa Boukpessi rejoint la cour constitutionnelle

2 min read

Faure Gnassingbé, le chef de l’État togolais renouvelle sa confiance à l’ancien ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et du développement des territoires, Payadowa Boukpessi. Ce dernier vient d’être nommé membre de la Cour Constitutionnelle. C’est à travers un décret présidentiel signé le 21 mars 2024 .

Selon ce décret pris par le président de la République, Payadowa Boukpessi est désormais membre de la cour constitutionnelle après son passage au ministère de l’Administration territoriale, de la décentralisation et du développement des territoires.

En effet, après le décès du président Aboudou Assouma, les membres de la Cour Constitutionnelle sont réduits à cinq, ce qui a engendré une des polémiques entre temps En effet, la Cour Constitutionnelle est composée de neuf membres. Pour rappel, même à ce nombre, la cour constitutionnelle peut statuer sur des requêtes qui sont soumises à elle puisque à six le quorum est atteint pour prendre des décisions.

Cette cour aura un rôle important à jouer dans les prochaines échéances électorales. Avec cette nouvelle nomination, la Cour constitutionnelle revient à six membres en attendant l’élection par l’Assemblée nationale du remplaçant de feu Aboudou Assouma.

Il sied de rappeler que l’ancien ministre de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et du Développement des Territoires, Payadowa Boukpessi, succède à Mipamb Nam-Tougli, promu en janvier 2024 ministre de la Justice et de la Législation, Garde des Sceaux, en remplacement de Kokouvi Pius Agbetomey.

Pascal Lossou

Copyright © All rights reserved. | VITRINENEWS.INFO. Tous droits réservés